Le « grand débat national » : un exercice inédit, une audience modérée au profil socioéconomique opposé à celui des Gilets jaunes

Synthèse des travaux de l’Observatoire des débats – Note de travail n° 1

Une première journée d’études de l’Observatoire des débats a rassemblé une soixantaine des observatrices et observateurs le 8 avril 2019 à la Maison des sciences de l’Homme Paris Nord, à Saint-Denis. À la suite de cette journée un communiqué de l’Observatoire a été publié : http://observdebats.hypotheses.org/files/2019/04/Communiqué-de-l’Observatoire-des-débats.pdf

La note de travail ci-attachée développe le communiqué. Elle s’appuie sur les données présentées lors de cette journée, en particulier les données exploitées au Cevipof par Martial Foucault et Pierre-Henri Bono (Pierre-Henri Bono et Martial Foucault, « Grand débat national. Radioscopie des réunions locales », Cevipof, 4 avril 2019), présentée lors de la journée par Martial Foucault, le directeur du Cevipof, et sur les échanges qui ont eu lieu. Elle ne constitue pas un compte rendu de la journée, mais une première synthèse des diverses données recueillies sur le « grand débat national »

Plan de la note de synthèse

Rédacteur : Jean-Michel Fourniau

Télécharger la note de synthèse : http://observdebats.hypotheses.org/files/2019/04/Note-de-synthèse-de-l’Observatoire-des-débats.pdf

I.     La légitimité limitée du « grand débat national »

1.    Les raisons, les objectifs et le dispositif de l’Observatoire des débats

2.    La participation modérée au « grand débat national » et la représentativité invérifiable de ses résultats

3.    La faiblesse des attentes formulées vis-à-vis du « grand débat national » et de ses résultats

II.   Les caractéristiques des réunions locales observées

1.    La forte couverture nationale des réunions locales

2.    La géographie sociopolitique des réunions locales : un phénomène urbain coloré politiquement

3.    Le rôle des élus dans la dynamique d’organisation des réunions locales

4.    Une sociologie du public des réunions d’initiative locales inverse de celle des Gilets jaunes

5.    Une population aux attitudes politiques structurellement proches de celles de l’électorat d’E. Macron

III.  Quelques caractéristiques des autres sites du « grand débat national »

1.    Les conférences citoyennes tirées au sort : une France en miniature ?

2.    L’absence de données directes sur les contributeurs au site du « grand débat national »

3.    La dynamique faiblement délibérative du « grand débat national »

IV.  Des axes d’approfondissement pour caractériser la fabrique des publics du « grand débat national »

CONCLUSION –     Le « grand débat national » : un exercice inédit, une audience modérée au profil socioéconomique opposé à celui des Gilets jaunes


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.